fbpx

Nos derniers articles

Comment un véhicule, presque neuf, peut-il prendre feu ?

En marge des cérémonies d’hommage à Ousmane Tanor Dieng, le secrétaire général du Parti socialiste, décédé lundi 15 juillet 2019, la limousine présidentielle a pris feu. Selon les médias sénégalais, un choc sur un dos d’âne serait à l’origine de l’incident.

Certains iront chercher des preuves mystiques alors que la science permet d’expliquer facilement cela. Nous espérons que ce qui suit, contribuera à l’établissement de la vérité et à la mise en place de solutions adéquates.

 

Est-ce que le véhicule a été adapter pour rouler au Sénégal ?

En effet, pour adapter un véhicule aux conditions de roulage du Sénégal (ce que l’on appelle par tropicaliser un véhicule), les constructeurs automobiles renforcent les suspensions, relèvent la garde au sol et mettent une plaque de protection sous le carter moteur pour prendre en compte l’état des routes. Ce qui vraisemblablement n’a pas été fait sur la voiture du président.

Sur les images vidéo, nous voyons une trace d’huile sur la route, après le dos d’âne, ce qui prouve que le carter moteur a dû heurter le sol de plein fouet (la puissance de l’impact est en fonction de la vitesse). Le dos d’âne a dû percer le carter (non protégé) et laisser couler l’huile moteur. La température et les frottements font le reste.

 

Pourquoi devez-vous tropicaliser votre véhicule ?

Cet incident explique en lui-même l’importance de penser à tropicaliser sa voiture avant son utilisation au Sénégal. Les voitures européennes ne sont faites pour fonctionner dans les conditions du Sénégal.

Au Sénégal, les routes sont parfois dégradées, il y a beaucoup de poussières, l’humidité et les températures sont élevées, sans oublier les fortes pluies et la qualité du carburant.

Une voiture qui roule en forte humidité, équivaut à envoyer de l’eau dans le moteur. Or le moteur a besoin d’air et non d’eau. En effet, l’humidité réduit le taux d’oxygène disponible dans l’air, le moteur sera donc moins performant.

Les fortes températures entraînent un risque de surchauffe du moteur (donc une destruction des composants du moteur). Le système de refroidissement du moteur est dimensionné pour des températures européennes. Pour l’adapter aux conditions du Sénégal, il faut mettre un radiateur de plus gros diamètre avec un ou deux ventilateurs.

Pour la poussière, il faut augmenter la taille des filtres car la poussière n’est pas bonne pour le moteur. Il faut également augmenter la fréquence de remplacement des filtres pour éviter toute obstruction de l’arrivée d’air, qui limiterait les performances du moteur.

L’essence contient beaucoup de plomb, ce qui empoisonne directement votre pot catalytique.

Le diesel contient beaucoup de soufre, ce qui obstrue votre filtre à particules (FAP).

Tous ces problèmes viennent créer une perte de charge sur votre ligne d’échappement, ce qui réduit considérablement les performances du moteur (une perte de puissance, une consommation élevée, jusqu’à l’arrêt du moteur …).

 

Conclusion

En résumé, si vous achetez un véhicule en France. Ce véhicule est conçu pour une norme de pollution Euro5, Euro6, Euro7 …. Pour respecter cette norme, les constructeurs équipent le moteur d’un catalyseur, d’un piège à NOX et d’un FAP. Le prix de ces systèmes augmente drastiquement le prix du véhicule alors que pour le moment ces systèmes ne servent à rien au Sénégal. Donc vous achetez votre voiture plus chère que sa valeur au Sénégal.

Pour acheter votre voiture neuve, nous vous conseillons de passer de préférence par les concessionnaires qui pratiquent la tropicalisation. Si néanmoins vous importez votre véhicule, pensez à le tropicaliser avant son utilisation au Sénégal.

 

  1. A propos de la pluie, je vous signale, monsieur, qu’il pleut beaucoup plus en Europe qu’en Afrique.

    Pape SALL 17 août 2019
  2. Je rejoins le quotidien TIMES qui s’est posè des questions légitimes sur la sécurité du président de la République. D’habitude quand le chef de l’État se déplace dans des lieux de ce genre le très expérimenté Bruno DIATTA procédait en éclaireur à une visite de reconnaissance pour identifier les éventuels problèmes de sécurité. Sur ce problème de ralentisseurs mal abordé et l’incendie qui s’en est suivi j’étais sidéré de constater l’amateurisme de la garde rapprochée du chef de l’État alors que dans le cortège il y avait sûrement ces fameux bolides 8×8 qui devaient l’exfiltrer avec son hôte en une fraction de seconde.
    Pour les autres détails techniques liés au manque de protection du carter l’ingénieur qui nous a la présente explication est bien dans son rôle. Mes félicitations

    Séni Ba 17 août 2019
  3. ki lougnou ko wakhale moomela, il est capable de tout, quand il a osé s’adresser aux sénégalais ak kanamane leur dire les yeux dans les yeux, DOUMAKO DEF, DOUMAKO DEF, DOUMAKO DEF, rassembler les syndicalistes et leur tenir ce langage de maa tay, moomoulène nit gni, dara lalène défaloule, comme s’il leur disait que vous étiez fou de croire à mes promesses et c’est vous seulement que ça engage, nii mouy dokhalé, tek nako fou waure si moome, il croit avoir anesthésié les sénégalais, je ne sais comment, peut être que cet homme qui fouine partout vous donne une idée, mais ce qu’il oublie , c’est que l’homme est né seigneurial, il finira toujours par se rebiffer et le réveil sera dur

    Mario 17 août 2019
  4. Tâtonner rek lambatou ,aucun effort

    Khel loumouy ndiarigne loudoul khalat

    Lama 17 août 2019

Laisser un commentaire

Copy link
Powered by Social Snap