fbpx

Peut on utiliser l’eau du robinet comme liquide de refroidissement ?

Les moteurs modernes n’utilisent plus de l’eau pure ou de l’eau distillée comme liquide de refroidissement, mais un mélange d’eau potable, d’antigel et d’additifs pour éviter la corrosion et le dépôt de calcaire à l’intérieur du moteur. L’antigel (glycol) élève la température d’ébullition du mélange et permet d’augmenter la température de fonctionnement du moteur, qui peut aller jusqu’à 145°C sous une pression absolue de 1.4 bars voire plus.

 

L’utilisation de l’eau du robinet comme liquide de refroidissement est déconseillée et peut notamment abîmer votre circuit de refroidissement. Cependant vous pouvez le faire pour vous dépanner, mais dès que vous pourrez vous procurer un vrai liquide de refroidissement, il faudra vidanger tout votre circuit de refroidissement.

 

Quelles sont les fonctions du liquide de refroidissement ?

Le liquide de refroidissement transporte la puissance thermique pour le dissiper à travers le radiateur. Il assure également le transfert thermique pour le chauffage habitacle. Il a également d’autres fonctions moins connues qui sont :

 

  • de neutraliser la pollution interne du moteur (gaz de combustion, gaz brûlés, produits de lavage) ;
  • de protéger les composants internes de la corrosion et des dépôts de calcaire ;
  • d’éviter les attaques chimiques ;
  • de protéger des très hautes (ébullition) et très basse température (gel).

 

Quelle est la composition du liquide de refroidissement ?

Composition du liquide de refroidissement
Composition du liquide de refroidissement

 

Le liquide de refroidissement est composé principalement d’eau, qui assure l’échange de chaleur. En effet, l’eau est le meilleur dissipateur thermique lorsqu’elle est sous sa forme liquide.

 

Les glycols MEG (Mono-Ethylène Glycol) ou MPG (Mono-Propylène glycol) quant à eux supportent les basses et les hautes températures dans le but de repousser le point d’ébullition du liquide de refroidissement. Le fait de pressuriser le circuit de refroidissement permettra aussi de supporter des températures élevées.

 

Les additifs assurent la protection des matériaux contre la corrosion et le dépôt de calcaire.

La différence entre les produits se fait plus sur les additifs (3 à 8% en volume).

 

Pourquoi doit-on refroidir le moteur ?

Seule une faible partie de l’énergie contenue dans le carburant est convertie en énergie utile c’est-à-dire transmise aux roues sous forme de mouvement (sur les moteurs essence ou diesel). Sur les points de meilleure efficacité, la puissance thermique à évacuer peut représenter entre 15 et 35% de l’énergie contenue dans le carburant. En pleine charge, c’est-à-dire lorsque vous appuyez à fond sur la pédale d’accélérateur pour avoir plus de puissance, l’énergie perdue sous forme de chaleur peut aller jusqu’à 75% de la puissance maximale du moteur.

 

Ces fortes températures ne sont pas bonnes pour le fonctionnement du moteur. Dans un moteur, il y a plusieurs types de matériaux. Chacun des matériaux a une température de fusion et une réaction à la température différente. C’est pourquoi pour des critères de durabilité, le moteur est dimensionné pour ne pas dépasser une température maximale comprise entre 210 et 250°C (sachant que les températures dans la chambre de combustion peuvent atteindre 2300°C en diesel et que les gaz d’échappement quant à eux peuvent atteindre 1100°C sur un moteur essence).

 

Refroidir le moteur permet donc d’assurer sa fiabilité. Le refroidissement permet de faire fonctionner le moteur dans une plage de températures (entre 80 et 90°C) qui lui permettra de fournir sa meilleure performance. Le refroidissement permet également d’assurer la pérennité de la performance et la pérennité de l’environnement sous capot et sous caisse.

 

Utilisez l’eau du robinet comme liquide de refroidissement est très dangereux pour le moteur.

Utilisez de l’eau du robinet dans son moteur comme liquide de refroidissement n’est pas du tout bon pour le circuit de refroidissement. L’eau du robinet ne protège pas les pièces du circuit contre la corrosion et en plus il amène du calcaire avec lui. L’eau s’évapore très facilement au contact d’un moteur chaud et laisse un dépôt de calcaire qui se transforme en tartre.

 

Vase d'expansion entartré
Vase d’expansion entartré

 

Les risques sont nombreux :

  • entartrage de circuit de refroidissement ; si par exemple le thermostat est entarté, il peut amener une surchauffe qui risque de détruire le bloc moteur en aluminium;
  • l’entartrage et la corrosion peuvent également amener des dégâts aux différents joints, notamment sur le joint de culasse;
  • un refroidissement moins efficace, donc une durée de vie diminuer pour le moteur et ses pièces.

 

Vous pouvez mettre de l’eau pure uniquement pour vous dépanner, mais dès que vous pourrez vous procurer un vrai liquide de refroidissement, il faudra vidanger tout votre circuit de refroidissement.

Attention, le liquide de refroidissement est toxique !

 

Comment choisir son liquide de refroidissement ?

Il existe trois types de liquides de refroidissement :

  • les liquides conventionnels, ou Inorganic Additive Technology (IAT), type C;
  • les liquides à additifs organiques, ou Organic Additive Technology (OAT), type D ou G;
  • les liquides hybrides ou Hybrid Organic Additive Technology (HOAT).

 

La seule chose qui les différencie est le type d’additifs utilisé.

Attention à ne pas mélanger ces liquides entre eux, car il pourrait se former alors des bouchons obstruant les conduits qui provoqueraient des dégâts au moteur.

 

Il existe cependant des liquides dits « universels» qui coûte le plus souvent moins cher mais ceux à la technologie hybride sont les plus performants.

 

Les constructeurs doivent donc choisir un liquide de refroidissement parmi ces trois types en tenant compte des matériaux utilisés dans la construction du moteur ainsi que de l’intervalle de vidange requis. Par exemple Renault-Dacia, BMW-Mercedes, PSA, Volkswagen-Audi-Seat-Skoda utilisent des liquides de refroidissement organiques.
Le liquide de refroidissement est à la base incolore donc ce sont les fabricants qui rajoutent des colorants pour les identifier (voir le tableau suivant).

 

Constructeur Couleur du liquide
BMW et Mercedes-Benz Bleu
Renault et Dacia Jaune
PSA : Peugeot et Citroën Vert
FORD, OPEL et SAAB Orange
Volkswagen, Audi, Seat et Skoda Rose

 

Pour être sûr de ne pas se tromper, vérifiez sur votre carnet d’entretien les préconisations du constructeur.

 

Conclusion

Remplissez toujours votre circuit de refroidissement avec le liquide de refroidissement conseillé par le constructeur. Pour être sûr de ne pas se tromper, vérifiez sur votre carnet d’entretien les préconisations du constructeur. Les liquides de refroidissement organiques de type D (jaune/rouge) ont une durée de vie supérieure au liquide minéral de type C (vert/bleu). Il est conseillé d’effectuer une vidange totale du circuit en moyenne tous les 4 ans pour les liquides organiques (jaune/rouge), et tous les 2 ans pour les liquides minéraux (vert/bleu).

 

  1. Merci Mamadou pour cet article qui me permet de comprendre d’où vient mes problèmes moteur.

    Gora 9 octobre 2019
    • C’est fait avec plaisir.
      Surtout, n’hésitez pas à partager votre expérience sur le refroidissement moteur avec nous.

      Mamadou 9 octobre 2019
  2. Existe il un liquide de refroidissement adapté pour les pays tropicaux ?

    Omar Diop 9 octobre 2019
  3. Que pensez-vous des liquides de refroidissement universelles ?

    Babacar Kama 9 octobre 2019
    • Ces liquides peuvent être un bon compromis, ce pendant je vous conseille de consulter d’abord un spécialiste pour qu’il vous renseigne sur les risques liés à votre véhicule.
      Je reviendrai sur ce sujet à travers un article.

      Mamadou 9 octobre 2019
    • Le liquide ediale pour seat

      Tissaoui 9 octobre 2019
  4. j’ai utilisé de l’eau comme liquide de refroidissement pendant plus de deux ans sur un Suzuki Liana mais le moteur n’a subit aucun dommage
    Qu’en dite vous chers amis

    Jack 9 octobre 2019
    • Merci pour votre commentaire.
      Avez-vous regardé à l’intérieur de votre circuit de refroidissement pour affirmer que le moteur n’a subi aucun dégât ?

      Mamadou 9 octobre 2019

Laisser un commentaire

Copy link
Powered by Social Snap